Et si on arrêtait de juger?

Lifestyle

 

Accepte-toi comme tu es. S’assumer et se montrer tel/le que l’on est. Stop aux filtres, non au maquillage.

Non mais sérieusement. De quel droit tel ou telle se permettent de prôner que se maquiller ou utiliser des filtres c’est tricher? Enjoliver un paysage en accentuant les couchers de soleil ne dérange personne au contraire… Mais alors se donner meilleure mine quand on a dormi 3h gare au scandale!

Ca fait plusieurs mois maintenant que je vois passer ce genre de messages culpabilisateurs et moralisateurs sur les réseaux sociaux. 

Mais à un moment donné, chacun fait ce qu’il veut. Je ne vois pas en quoi un filtre retro ou lumineux, je ne vois pas en quoi des faux-cils ou du contouring offrent le droit de critiquer.

Quand chacun chacune sort de chez lui/elle, il souhaite généralement être le mieux dans ses baskets possible il me semble. Que ça passe par une coupe de cheveux, un maquillage, une manucure, un vêtement ou l’envie de ne pas porter de soutien-gorge ou ne pas s’épiler, chacun fait ce qu’il veut. 

Et bien vous savez quoi? Sur les réseaux sociaux c’est exactement pareil. Je n’ai jamais suivi d’influenceurs parce qu’ils avaient ou non des oreilles de chats mais parce que leur contenu m’intéressait. Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’ils racontent, point barre.

C’est bien beau de prôner le naturel et le respect de soi si on se permet des discours réducteurs sur la façon dont chacun chacune gère sa propre image. 

Le problème principal ne vient pas des filtres, mais d’un manque de confiance en soi. L’humain a toujours eu le besoin de se comparer. A son parent, à des filles photoshopées dans les magazines, à des actrices de cinéma, à ses meilleures amies… Perso, même si je trouvais mes amies plus jolies que moi, jamais je me serais permise de leur demander d’arrêter de s’apprêter pour que je me sente mieux dans ma peau! Au contraire! Cela m’a donné envie de faire un travail sur moi pour me sentir mieux et comprendre pourquoi je ressentais le besoin de me comparer. Et cessons de tout reporter sur la société… Notre corps nous appartient. A nous de faire en sorte qu’il nous convienne, à nous de mettre en place un processus d’acceptation.

J’ai l’impression que certaines personnes se sentent menées d’une mission du vrai, à clamer haut et fort que les filtres c’est tricher. Ou alors est-ce une façon de faire du buzz parce que oui, on assume sa cellulite?

Peut-être que ces mêmes personnes feraient mieux de chercher ce qui les pousse à propagander de tels messages. Un besoin de se rassurer sans doute… Et/ou une quête aux compliments.

Alors que finalement, ce qui compte c’est qu’on se sente en phase avec qui l’on est non? 

Alors cessons de se comparer et utilisons les réseaux de façon à ce qu’ils nous apportent du positif! Comme dans tout finalement… Cherchons à tirer le meilleur de chaque situation et vous verrez que la vie est bien plus colorée en étant ouvert et positif que critique et fermé.

ABE

No Comments Write a comment

No Comments

Leave a Reply