Voler sans peur, ou comment surmonter sa peur en avion

Lifestyle

Il y a trois mois, j’ai découvert par le biais de mon amie Mirian le stage Voler sans Peur, ou S’envoler sans S’affoler. Ce programme de trois jours promettait une “guérison” dans 98% des cas. Et si j’étais dans les 2%? Après tout, je connais tout des avions. Je sais comment ils fonctionnent et je sais surtout que nous ne sommes pas faits pour voler. Nous,on est fait pour marcher, sinon on aurait des ailes. Enfin ça, c’était ce que je pensais avant. Parce que j’ai fini par m’inscrire et malgré des stages complets des mois à l’avance, mon nom figurait sur le cours de juillet.

Mercredi 6 juillet, Mirian et moi nous retrouvons sur le tarmac de l’aéroport de Genève-Cointrin à 8h tapantes. Nous sommes une quinzaine de participants. C’est Fabienne Regard, animatrice du stage qui nous accueille. Elle-même ancienne aérophobe, elle a su dépasser sa peur pour finalement prendre du plaisir à voler (!). Une fois rassemblés, nous nous sommes tous dirigés dans une salle de l’aéroport pour le début de la formation.

Première étape: rencontre avec un pilote et découverte d’un avion au sol avec lui, épaulé par Fabienne et son équipe de choc. C’est vraiment la partie la plus ludique. On s’assoit à la place du pilote, on peut toucher à tous les boutons #commedesgosses, on essaie la première classe, on va sous l’avion et bien sûr, on pose des tonnes de questions.

Mon coach du vol aller a su me rassurer en me rappelant quelques techniques de relaxation. L’avion décolle, puis se stabilise, tout comme moi. Le plus dur est fait, je peux enfin souffler et décompresser. Je me sens bien même à 10’000 mètres d’altitude! Je regarde derrière moi et constate que tous les participants ont l’air détendus. C’est un succès! L’atterrissage se passe parfaitement bien, tout comme le vol de retour.

ADIEU LA BOULE AU VENTRE

Vient l’heure du débrief. Une petite coupe de champagne à la main (de quoi finir en beauté), chacun raconte son vol, ses impressions. Nous nous quittons fiers d’avoir gravi l’Everest à notre façon.

Le soir du dernier jour, sur un coup de tête, j’ai pris un vol aller/retour pour Munich avec ma fille pour rejoindre mon mari. Je n’ai pas eu la moindre appréhension. J’étais même légèrement excitée de pouvoir prendre ce vol sans devoir cacher ma peur à ma fille. Depuis, j’ai repris l’avions pour le Portugal et l’Espagne. Mon mari est bluffé! Je suis fière de pouvoir tout lui expliquer. Les avions n’ont “presque” plus de secrets pour moi. Ce cours a changé ma vision des voyages. Je me réjouis de découvrir de nouveaux endroits. De partir loin, sans boule au ventre.

Fabienne a su trouver les mots et s’entourer des bonnes personnes pour répondre à mes questions et me permettre de surmonter ma peur de l’avion. Au jour d’aujourd’hui, je peux même dire que oui, je me réjouis de prendre l’avion.

Pour toutes questions relatives au stage, www.volersanspeur.com

1 Comment Write a comment

1 Comment

  • Aurelie 16 August 2016

    Coucou!!!
    C’est top d’avoir fait ce cours! Bravo!!! À vous les voyages en mode "relaxe".
    Je sais un peu ce que c’est la peur de l’avion à cause d’une mésaventure mais c’est de nouveau ok! J’aime trop voyager alors il faut bien se dépasser! Bisous

Leave a Reply